Le Pitch 2018

Les finalistes du concours Le Pitch : Digitory Legal

Par Yves Faguy avril 24, 2018 24 avril 2018

<p> <iframe allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen="" frameborder="0" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Yd0Nywz3lfo" width="560"></iframe></p> <p> &nbsp;</p> <p> Dans le cadre d&rsquo;une série hebdomadaire qui se poursuivra jusqu&rsquo;au concours <a href="http://www.cbapd.org/details_fr.aspx?id=na_pitch18">Le&nbsp;Pitch&nbsp;2018</a>, organisé par l&rsquo;Association du Barreau canadien et Law&nbsp;Made avec la participation de LexisNexis et mettant en lice de jeunes entreprises innovantes dans le domaine du droit, nous avons interviewé nos cinq finalistes, histoire de mieux les connaître.&nbsp;Cette semaine, nous rencontrons Catherine Krow (présentée dans la vidéo ci-dessus), chef de la direction et fondatrice de Digitory Legal, une plateforme d&rsquo;analyse de coûts et de gestion pour les cabinets juridiques et les services du contentieux d&rsquo;entreprises.</p> <p> <strong>ABC National : Quelles sont les origines de Digitory Legal?</strong></p> <p> <strong>Catherine Krow&nbsp;:</strong> Quand j&rsquo;étais avocate en litige, je me suis aperçue que cette profession, ce secteur, est en pleine évolution, et que pour connaître du succès, les cabinets juridiques devaient commencer à examiner les modalités de leur fonctionnement, et à adopter de nouvelles technologies et à mettre en œuvre des changements significatifs pour mieux répondre aux besoins d&rsquo;affaires de leurs clients. J&rsquo;ai trouvé cela fascinant et j&rsquo;ai vu une occasion de faire quelque chose de nouveau et de différent, et de mettre moins l&rsquo;accent sur l&rsquo;exercice du droit que sur le côté &laquo;&nbsp;affaires&nbsp;&raquo; du cabinet juridique.</p> <p> <strong>N : Pouvez-vous expliquer ce que fait Digitory Legal.</strong></p>

Lire la suite
Influence de l’ABC

Les modifications à C-45 : un pas dans la bonne direction

Par Kim Covert avril 24, 2018 24 avril 2018

 

Le projet de loi C-45, la Loi sur le cannabis, qui devrait être promulgué cet été, progresse lentement le long du processus d’approbation. Il parviendra à la mi-avril sur le bureau du Comité sénatorial permanent des affaires juridiques et constitutionnelles.

Lors des premières étapes du processus, l’ABC a rédigé un mémoire portant sur le projet de loi. En vue de cette audience du Comité sénatorial, la Section du droit pénal lui a adressé une lettre reconnaissant notre appui global des modifications apportées au projet de loi à l’étape de l’examen par la Chambre des communes, tout en soulignant que l’ABC nourrit encore de graves préoccupations.

Les modifications apportées au projet de loi depuis notre mémoire de l’automne dernier comprenaient l’élimination des restrictions quant à la hauteur des plantes cultivées par les particuliers, la détermination de la somme de 200 $ en tant que montant maximum de l’amende et la précision qu’aucune probation ne doit être imposée pour les contraventions, ainsi que l’ajout de certaines immunités face aux poursuites pour infraction de possession dans le contexte d’urgences médicales.

Lire la suite
Commerce international

Le commerce et les risques de la sécurité nationale

Par Doug Beazley avril 24, 2018 24 avril 2018

Le commerce et les risques de la sécurité nationale

 

Ça démontre à quel point les choses sont devenues déroutantes dans la sphère du droit du commerce international : les experts ont commencé à citer Frank Zappa.

Une boutade attribuée à la défunte vedette du rock, « vous ne pouvez pas être un vrai pays à moins d’avoir une bière et une ligne aérienne », a récemment circulé dans les boîtes de courriel d’avocats dans le domaine. C’est un gag, évidemment, mais ça se lit aussi comme une version mieux formulée de l’explication donnée par le président des États-Unis, Donald Trump, sur la sécurité nationale pour justifier les nouveaux tarifs monstres imposées à l’acier et l’uranium :

« Notre industrie de l’acier est en mauvaise santé », a écrit M. Trump sur Twitter le 2 mars, complétant le reste du message en lettres majuscules : « SI VOUS N’AVEZ PAS D’ACIER, VOUS N’AVEZ PAS DE PAYS! »

M. Trump est président des États-Unis depuis un an maintenant, et durant cette période il a piétiné une quantité innombrable de règles non écrites en démocratie occidentale – dans son approche de la politique partisane, des relations raciales et entre hommes et femmes, en diplomatie et par rapport à la règle de droit, pour n’en nommer que quelques-unes. 

Lire la suite
Droit et technologie

Devrions-nous vraiment faire confiance au blockchain?

Par Agnese Smith avril 23, 2018 23 avril 2018

Devrions-nous vraiment faire confiance au blockchain?

 

Durant les années 1990, des gens pourtant bien informés se sont convaincus que les cycles de croissance et de décroissance étaient chose du passé. Leur foi dans les institutions traditionnelles comme les banques centrales était telle que le moindre changement de politique suffisait pour éliminer leurs craintes, comme par magie.

« Faites confiance à la Fed, faites confiance aux marchés » était le mantra, faisant écho aux idéaux de la mondialisation.

Avancez dans le temps jusqu’à la crise financière de 2008, aux piratages de masse et aux fausses nouvelles, et le slogan a cédé sa place à un autre, qui reflète une atmosphère plus libertarienne : « Ne faites confiance à personne – faites confiance à la programmation informatique ». Les banques, les avocats, les gouvernements sont tous dans le même panier – même les compagnies du secteur des technologies.

Rien ne traduit mieux l’esprit de cette époque agitée et empreinte de méfiance que la technologie de la chaîne de blocs ou blockchain, un moyen de créer un registre à l’abri des manipulations et dont personne n’est responsable. Le concept est apparu il y a une décennie afin de soutenir la cryptomonnaie Bitcoin. Mais des observateurs enthousiastes anticipent des applications beaucoup plus répandues, comme d’aider les gens à gérer leur identité en ligne et leurs actifs.

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l’ABC : Level Chan

Par CBA/ABC National avril 20, 2018 20 avril 2018

Bénévole remarquable de l’ABC : Level Chan

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC?

Level Chan : Plus vous donnez à l’ABC, plus elle vous donne. Ma participation a commencé lorsque j’ai saisi la chance de mieux comprendre le droit de fond applicable à ma pratique, soit les régimes de retraites et avantages sociaux des employés, et s’est élargie pour recouvrir l’apprentissage auprès des nombreux points de vue très divers des membres de l’ABC. Qu’il s’agisse des différentes provinces, des points de vue des clients, des degrés d’expérience, l’ABC m’a permis d’approfondir mes connaissances auprès d’un vaste éventail de juristes ayant des antécédents divers, et m’a ainsi aidé à mieux exercer ma profession. Alors que mes fonctions se sont étendues, j’ai été motivé par l’influence que l’ABC exerce sur les instances législatives et sur les organes de réglementation. Ma participation aux activités de l’ABC m’a donné la chance d’influencer le droit tout en apprenant beaucoup.

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l’ABC : Sabrina Bandali

Par CBA/ABC National avril 20, 2018 20 avril 2018

Bénévole remarquable de l’ABC : Sabrina Bandali

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC?

Sabrina Bandali : J’ai principalement participé aux activités de l’ABC dans le cadre du Forum des avocates. Cela m’a donné une occasion toute particulière de rencontrer d’autres avocates de tout le pays et d’apprendre auprès d’elles. Il est facile de perdre de vue les maints différents aspects de la diversité dans notre profession. Non seulement la diversité de sexe et de cultures, mais celles du vécu, de la géographie et des conditions d’exercice influencent la façon dont chacune d’entre nous vit les défis uniques en leur genre que doivent relever les avocates. Le Forum des avocates est actif dans chaque province et territoire, et le fait de pouvoir profiter des points de vue d’avocates de tous âges qui exercent dans des communautés différentes et ont des antécédents divers nous aide à comprendre ce à quoi font face les avocates dans toutes les régions du pays, tant sur le plan professionnel que personnel.

 

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l’ABC : Jennifer MacPherson

Par CBA/ABC National avril 19, 2018 19 avril 2018

Bénévole remarquable de l’ABC : Jennifer MacPherson

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC?

Jennifer MacPherson : Le bénévolat est entré très tôt dans ma vie lorsque, toute petite, je voyais mes parents et d’autres membres de ma communauté qui s’impliquaient. J’ai le grand privilège de pouvoir exercer le droit et réserver du temps pour travailler à la programmation des activités d’organismes sans but lucratif, qu’il s’agisse d’organismes communautaires ou d’organismes professionnels tels que l’ABC. Il a été très gratifiant de travailler en équipe avec d’autres membres du barreau de l’Î.-P.-E. pour déterminer les besoins du Forum des avocates et du Comité de la formation continue quant aux programmes, de concevoir des moyens de faire en sorte que ces possibilités d’apprentissages soient divertissantes, et de constater la concrétisation de ces idées. Les réactions positives que nous recevons des membres du barreau, qui assistent à ces activités en si grand nombre, et plus particulièrement les juristes et les juges qui consacrent une partie de leur temps à la programmation des activités me motivent beaucoup. Quel que soit le sujet, une grande partie du succès de toute activité de l’ABC repose sur l’offre de la possibilité, pour les membres, de se retrouver pour communiquer et pour tisser des liens plus serrés.   

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l’ABC : Ken Mandzuik

Par CBA/ABC National avril 19, 2018 19 avril 2018

Bénévole remarquable de l’ABC : Ken Mandzuik

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC?

Ken Mandzuik : Dans le cadre de mes activités bénévoles au sein de l’ABC, tant à l’échelle nationale que locale, j’ai constaté un grand nombre des travaux que fait l’ABC qui passent parfois, et très injustement, inaperçus. Qu’il s’agisse de ses interventions devant la Cour suprême ou de commentaires destinés à des comités parlementaires ou législatifs, l’ABC travaille d’arrache-pied et au plus près des détails au profit de tous les juristes exerçant dans tous les domaines du droit. Il s’agit d’un travail important qui a valu, à juste titre, à l’ABC la réputation de « porte-parole de la profession juridique ». Cela s’appuie sur le dévouement et les efforts constants du personnel et des bénévoles. En donnant mon temps, je pense que je peux jouer un petit rôle dans cet apport positif à l’ensemble de la profession.

Lire la suite
Droit de la famille

Des règles déontologiques pour les avocats en droit de la famille

Par Yves Faguy avril 18, 2018 18 avril 2018

Des règles déontologiques pour les avocats en droit de la famille

Dans un article récent de la Revue du Barreau canadien, Nicholas Bala, Patricia Hebert et Rachel Birnbaum plaident en faveur de règles déontologiques qui préciseraient les obligations d’avocats en droit de la famille envers les enfants de leurs clients parents :

Les obligations des avocats en droit de la famille vis-à-vis des enfants sont indirectes, et découlent des responsabilités morales et juridiques dont les parents-clients sont tenus envers leurs enfants. En pratique, les avocats satisfont à leurs obligations envers les enfants en communiquant de l’information, en prodiguant des conseils et en offrant de l’aide aux parents-clients qui peuvent alors se concentrer sur les besoins de leurs enfants. Ainsi, les avocats « aident leurs clients à être de bons parents ». Les obligations à l’égard des enfants doivent toujours être conciliées avec l’obligation des conseillers juridiques de recevoir les instructions de leurs clients. Une reconnaissance plus explicite des enjeux déontologiques bien particuliers liés à la pratique du droit de la famille devrait se traduire par une plus grande satisfaction professionnelle pour les avocats et s’avérer plus avantageux à long terme pour les parents et leurs enfants.

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l’ABC : Dan McElroy

Par CBA/ABC National avril 18, 2018 18 avril 2018

Bénévole remarquable de l’ABC : Dan McElroy

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC?

Dan McElroy : J’aime beaucoup rencontrer des gens engagés, actifs et ayant les mêmes intérêts que moi, tant à l’échelle locale que nationale. Les sections de l’ABC qui couvrent mes domaines de pratique tendent à offrir d’excellentes rencontres qui m’inspirent pour tenter de faire des apports.  

N : Nous connaissons tous l’expression « Soyez le changement que vous souhaitez ». Que souhaitez-vous réaliser en donnant votre temps à l’ABC?

DM : Outre les possibilités de formation continue (c.-à-d., qui ne sont pas liées au changement), je veux faire entendre ma voix. Dans les quelques mémoires sur la législation ou les interventions juridiques auxquels j’ai travaillé, les bénévoles de l’ABC et son personnel ont toujours été professionnels,  compétents et motivés en tout altruisme. Parfois, je réussis à soulever une question ou à présenter un point de vue qui aurait pu « passer à travers les mailles du filet ».

Lire la suite
Semaine de l’action bénévole

Bénévole remarquable de l'ABC : Patricia Hebert

Par CBA/ABC National avril 18, 2018 18 avril 2018

Bénévole remarquable de l'ABC : Patricia Hebert

 

ABC National : Quelle est votre principale motivation pour vous impliquer en tant que bénévole de l’ABC? 

Patricia Hebert : Dans le domaine du droit dans lequel j’ai choisi d’exercer, le droit de la famille, c’est avec plaisir que j’aide les familles à surmonter des moments difficiles en vue d’un avenir meilleur. J’ai appris à quel point il est important de choisir les processus les plus adaptés pour aider les familles à prospérer et les enfants à vivre dans des milieux sains et heureux. Que ce soit au moyen du contentieux, de la médiation ou du droit collaboratif, je peux aider, une famille à la fois. En m’impliquant à titre bénévole pour trouver des moyens d’améliorer la législation, les processus et les pratiques, je peux influer sur le sort de nombreuses familles à la fois et pendant longtemps. Nous avons aussi plus de poids en tant que profession juridique solidaire qui s’intéresse au changement positif. Ensemble, nous pouvons faire tellement plus que nous le pouvons individuellement.

Lire la suite
Le Pitch 2018

Les finalistes du concours Le Pitch : Evichat

Par Yves Faguy avril 17, 2018 17 avril 2018

 

Dans le cadre d’une série hebdomadaire qui se poursuivra jusqu’au concours Le Pitch 2018, organisé par l’Association du Barreau canadien et Law Made avec la participation de LexisNexis et mettant en lice de jeunes entreprises innovantes dans le domaine du droit, nous avons interviewé nos cinq finalistes, histoire de mieux les connaître. Cette semaine, nous nous entretenons avec Puneet Tiwari (présenté dans la vidéo ci-dessus), chef de la direction et cofondateur d’Evichat, plate-forme juridique virtuelle visant à améliorer l’accès à la justice pour les gens ordinaires.

ABC National : Quelles sont les origines d’Evichat?

Puneet Tiwari : Après mes études en droit, un de mes premiers emplois d’été m’a fait travailler pour Shelby Austin à ATD Legal Services, avant que ce service soit acquis par Deloitte. Je crois que ce fut mon premier contact avec l’administration électronique de la preuve. Je découvrais alors tout un monde! Par la suite, j’ai fait un stage dans un mini-cabinet de l’Ouest de Toronto qui m’a finalement embauché. Là-bas, je me suis rendu compte graduellement que presque tous mes clients m’envoyaient des éléments de preuve avec leur appareil mobile : l’un me transmettait des captures de messages texte, l’autre me faisait suivre 20 courriels un dimanche soir parce que son patron le harcelait, et que sais-je encore. C’était, en gros, de simples données transmises par cellulaire. Je me disais : « Il doit bien y avoir un meilleur moyen de gérer tout ça! » Une capture d’écran, ça va, mais quand on est rendu à vingt, non. Je me suis donc mis à la recherche d’une application en ligne, quitte à payer, mais il n’y avait rien. C’est là que je me suis assis avec mon cofondateur, un ingénieur de Waterloo. Je lui ai lancé l’idée, et il m’a dit qu’il pourrait faire ça. Vous connaissez la suite.

N : Donc, Evichat, c’est pour organiser toutes sortes de données sur notre mobile?

Lire la suite

Notre Dernier Numéro

Choix De L' Éditeur

Automatiser la justice

Choix De L' Éditeur

En personne : Thomas Cromwell

Choix De L' Éditeur

Décoloniser la Loi sur les Indiens

National TV

  • Thumb

    CBA's intervention Lloyd v. R

  • Thumb

    Margaret Hagan on the role law schools can play in fostering innovation

  • Thumb

    Melina Buckley on the importance of legal aid benchmarks in Canada

Voir toutes les vidéos

Partenaires de votre réussite