La collaboration au sein d’un cabinet juridique

Par Julie Sobowale Été 2018

La collaboration au sein d’un cabinet juridique

 

Les équipes des cabinets A et B arrivent dans le bureau du juriste d’entreprise pour vendre leurs services. Pendant l’exposé de l’équipe A, ses représentants se font mutuellement des compliments. Pendant celui de l’équipe B, les siens ont les yeux rivés sur leur téléphone. À votre avis, quelle équipe choisira-t-il?

« L’avantage concurrentiel de la collaboration commence avant le début du travail », dit Jennifer Romig, professeure à la Faculté de droit de l’Université Emory. « Une équipe efficace devrait pouvoir faire un exposé de façon ciblée et cohésive.Le dire ne suffit pas, il faut l’illustrer. »

Au-delà de mots à la mode, la collaboration et le travail d’équipe sont des bonnes pratiques. Selon les recherches d’Heidi Gardner, membre distinguée du Center on the Legal Profession et titulaire de chaire dans le Accelerated Leadership Program d’Harvard Law School, les juristes de groupes pluridisciplinaires qui collaborent pour servir un client facturent des taux horaires 12 % supérieurs à ceux des juristes vendant des services distincts. Elle suggère d’identifier les juristes dont la spécialité pourrait profiter aux clients et de trouver un projet sur lequel collaborer.

« Le client est le point de départ », dit-elle. « Même les juristes les plus cupides veulent satisfaire leurs clients. Un avocat d’Amérique latine m’a récemment dit qu’il s’attend à ce que ses homologues extérieurs puissent anticiper et traiter les questions de la personne d’affaires. Il ne suffit pas de donner une réponse juridique pointue ou de ne viser que les arguments gagnants. Cela repose sur la collaboration interne et la co-création de solutions avec vous. »

Assembler tous les éléments

La somme des meilleurs éléments ne construit pas nécessairement un tout exceptionnel. Il vous faudra…

Former une équipe!

Identifier des juristes exerçant dans le même secteur et former des groupes. « Cultiver ensemble le leadership éclairé, au moyen de sujets comme, par exemple, comment l’I.A. influencera le secteur de vos clients », dit Heidi Gardner, membre distinguée du Center on the Legal Profession et titulaire de chaire dans le Accelerated Leadership Program d’Harvard Law School. « Ce n’est pas facturable immédiatement, mais c’est un moyen de s’enseigner mutuellement notre domaine de spécialisation. »

Donner l’exemple

On vous l’a déjà dit. C’est vrai, particulièrement entre associés. « En théorie, dans le travail en équipe, les “anciens” sont des modèles d’excellence pour les “nouveaux”, sans cadre officiel ni formation prenant des heures facturables », affirme Jennifer Romig, professeure à la Faculté de droit de l’Université Emory.

Être reconnaissant

La reconnaissance du travail des autres est un élément majeur de la création d’une véritable équipe. « Lorsqu’un avocat chevronné démolit complètement un novice, c’est inoubliable et toxique pour l’esprit d’équipe », dit-elle. « Un mauvais travail d’équipe génère stress, cloisonnement et attrition. Il est toujours gratifiant d’être remercié et reconnu. Favoriser une culture de reconnaissance du travail d’équipe peut susciter une atmosphère saine. »

Moteur de la collaboration

Spécialisation accrue

Au cours des dernières décennies, la profession juridique s’est organisée autour de domaines de spécialisation toujours plus pointus, répondant au besoin des juristes de se démarquer.

Complexité croissante

La tendance à la spécialisation correspond à un milieu de plus en plus difficile à comprendre pour les clients confrontés à une réglementation d’une complexité croissante.

Dans un monde plus complexe et spécialisé, la nécessité de la collaboration croît. Les juristes doivent prouver leur valeur en tant qu’experts techniques dans leur domaine et en tant que professionnels pouvant collaborer au sein de leur cabinet, de leur service et avec d’autres professionnels qui peuvent les aider à concevoir des solutions juridiques plus efficaces.

Catégories:
Comments
No comments


Leave message



 
 Security code